La genèse

Étape 1 : Planter une graine…

Si vous vous êtes déjà essayé au jardinage, vous savez que la première étape pour planter un jardin est de trouver une première graine. Le semis adéquate qui vous permettra peut-être, un jour, de déguster des fruits savoureux. Puisqu’ici nous vous parlerons beaucoup de nature, de jardin, de lien à la terre, il était logique que les Faunes Sauvages naissent d’une graine. Une graine d’envie. Un pépin de projet. Une pousse à cultiver.

Cette graine, nous l’avons ramassée dans une forêt de Bretagne en hiver. Lumière claire, palette de gris, de jaune et de marron pâle. Des cris d’enfants courants et se vautrant dans les feuilles craquantes. Un groupe de citadins se perdant avec plaisir entre les arbres en janvier 2020. Alors que les petits se rêvent pirates et inventent des duels sans fin armés de morceaux de bois, les grands discutent. On laisse l’imagination courir, on échange une multitude d’idées.

Les petits ramènerons dans leurs poches quelques trésors glanés sur les chemins : pomme de pin, feuille dorée, bogue de châtaigne… Et les grands ramènerons une idée partagée. Celle d’un lieu et d’un mode de vie plus solidaire, plus autonome, plus convivial, plus proche de la terre et du vivant. Habitat partagé, oasis, lieu de résilience… Juste une idée qu’il faudra aider à grandir.

Étape 2 : La laisser germer. Lui offrir un environnement propice, à l’intérieur tout d’abord, du soleil mais pas trop, de l’eau juste ce qu’il faut…

Beaucoup de graine ne germent pas, faute d’un environnement propice. La nôtre aurait pu rester au fond d’une poche. Mais confinés chez nous, nous avons décidés d’en prendre soin. Collectivement, chacun de chez soi. Alors nous avons continué à partager nos envies, à échanger nos idées, à mélanger les valeurs logés au creux de nos ventres.

Et c’est tout ce qu’il faut pour faire germer une graine. Prenez une bon terreau de convictions fortes et plantez-y votre pépin d’idée. Ajouter de l’eau et du soleil, les besoins, les envies et les rêves de chacun. Et attendez que ça germe dans l’esprit de tous.

Au départ la pousse n’a pas besoin d’être à l’extérieur et ça tombe bien, au début de cette année nous étions confinés…