Le projet

Transformer une maison individuelle en habitat partagé pour trois familles, en lien avec le territoire qui l’accueille. 

Préserver un espace agro-naturel, écologique et patrimonial 

En limitant notre empreinte écologique :

  • Économiser l’eau – phytoépuration, toilettes sèches, collecte des eaux de pluie…
  • Tendre vers une autonomie alimentaire – jardin en permaculture, verger…
  • S’inscrire à l’échelle locale – privilégier les circuits courts, utiliser les commerces, les services et les infrastructures culturelles locales… 
  • Tendre vers une autonomie énergétique – récupération d’eau, utilisation de l’énergie solaire ou petit éolien…
  • Réduire les déchets – compost, point de dépôt des déchets verts, recyclerie…
  • Réduire les déplacements en voiture au profit de déplacements doux – vélos et bus.

Respecter l’activité agricole à proximité et la qualité paysagère du lieu

En préservant et rénovant le bâti existant

Une partie commune et une partie investie par une ou des familles
Respect du patrimoine  et du mode constructif originel du bâti, biomatériaux, performance thermique…

En installant des habitats écologiquement moins impactant et réversibles

Maisons rondes contemporaines, RT2020, à ossature bois, sur pilotis, avec une forte intégration paysagère, des matériaux sains et biosourcés, une sobriété foncière, sans artificialisation des sols, et une faible énergie grise pour la construction…

En sauvegardant la biodiversité, la faune et la flore

  • En confortant et valorisant la zone humide et les haies bocagères du terrain ;
  • En installant des refuges pour hérissons et bouturant les pommiers anciens…

Tisser des liens entres les agriculteurs, les voisins, et les habitants

Évènements de convivialité, de rencontres, consommer localement, mettre en valeur le territoire, proposer des chantiers participatifs… 

Se mettre à l’écoute des idées, des besoins et enjeux du territoire.